Interview de Stephan Mercier du Garage nautique de Jambes

 

Troisième Mercier à se lancer dans la mécanique, Stephan est d’abord un sportif accompli, un champion de l’extrême.

 

« J’ai le dos cassé, les genoux aussi ». À 35 ans, Stephan a déjà bien puisé dans son capital corporel. C’est la rançon de la gloire pour celui qui fut longtemps l’un de nos meilleurs représentants en ski nautique.

 

« J’ai pratiqué toutes les disciplines en compétition, explique-t-il.Le slalom, le saut, le ski de figure, le barefoot (NDLR : skier directement sur ses pieds, sans planches) et même le wakeboard. J’avais pourtant peur de l’eau quand j’ai monté sur mes premiers skis à huit ans ». À 13 ans, il démarre la compétition qui la tiendra en haleine jusqu’à 23 ans, l’âge où il se blesse au dos.

 

À 35 ans, il a toujours la passion de l’eau et de la vitesse. Il a racheté un kata F1 de compétition qu’il a entièrement monté et équipé. Sur une coque Moore, un moteur de 225 V6 E Tec a été préparé à 350 CV. Stephan possède un deuxième kata, à cockpit ouvert, cette fois.

 

Toutes les trois semaines, il sort la « bête » pour la tester en Meuse. Et là, il devient vite l’attraction.

 

Des G dans les virages

 

Les sensations sont extrêmes à bord de ce bateau qui peut franchir la barre des 200 km/h. La sensation de vitesse y est impressionnante. « On passe du 0 à 100 km/h beaucoup plus vite qu’en voiture. Dans les virages, on prend vite des G. À bord, on ne voit pas grand-chose. À l’intérieur du cockpit, il y a peu de place, tout est étroit ».

 

L’engin est équipé d’un airbag, ou plutôt d’un dispositif de sécurité permettant de mettre le pilote hors eau si son engin venait à se retourner. À l’avant, un coussin se gonfle au niveau du cockpit tandis que des écoutes se gavent d’eau à l’arrière, si bien que le bolide de course pique le nez vers le ciel.

 

Pour ce type d’engin, il n’y a plus de compétitions organisées en Belgique. La seule solution est d’aller aux Pays-Bas ou en France. « Oui, j’aimerais vraiment faire des courses mais je sais que cela fait peur à mon père et à mon épouse ».

 

Source : http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20110809_00030632

 

Racing Boat
Racing Boat Racing Boat
Racing Boat
Racing Boat Racing Boat
Racing Boat
Racing Boat Racing Boat
Racing Boat
Racing Boat Racing Boat
Racing Boat
Racing Boat Racing Boat
Racing Boat
Racing Boat Racing Boat
Racing Boat
Racing Boat Racing Boat
Racing Boat
Racing Boat Racing Boat
Racing Boat
Racing Boat Racing Boat
Racing Boat
Racing Boat Racing Boat
Racing Boat
Racing Boat Racing Boat
Racing Boat
Racing Boat Racing Boat
Racing Boat
Racing Boat Racing Boat
Racing Boat
Racing Boat Racing Boat
Racing Boat
Racing Boat Racing Boat